Le PS et la JS Suisse clouent le manifeste féministe au Palais fédéral et exigent l’égalité, maintenant !

Aujourd’hui, des représentantes du PS Suisse, dont Géraldine Savary, vice-présidente du parti et conseillère aux États (VD), Martine Docourt, co-présidente des Femmes* socialistes suisses, Rebekka Wyler, nouvelle co-secrétaire générale du PS Suisse, ainsi que Tamara Funiciello, présidente de la JS Suisse, ont cloué le manifeste féministe sur le Palais fédéral. Le manifeste sera également affiché dans 50 autres lieux de Suisse, à l’occasion du lancement de l’année féministe, qui durera jusqu’au 14 juin 2019. Continuer

L'incompréhensible abdication du conseiller fédéral Ignazio Cassis

En annonçant qu’il est prêt à mettre en jeu les mesures d’accompagnement pour arriver à un accord avec l’UE, le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le PLR compromettent le succès de la voie bilatérale en Suisse. Sans les mesures d’accompagnement, la population n’acceptera pas la poursuite du développement de la voie bilatérale. Cassis sabote ainsi les exigences du Conseil fédéral ainsi que l’accord-cadre avec l’UE. Continuer

Une histoire à succès qui doit se poursuivre

Aujourd’hui, le Conseil national a décidé par 103 voix contre 88 de suivre le PS Suisse et d’accepter la prolongation du programme d’impulsion de la Confédération pour les structures d’accueil extrafamilial pour enfants. C’est un rejet clair de la politique d’un Conseil fédéral dominé par une majorité de droite voulant mettre un terme à un programme pourtant couronné de succès. Il est urgent d’élargir les propositions de places d’accueil pour les enfants afin d’améliorer la compatibilité entre vies professionnelle et familiale et réduire, ainsi, la pénurie de travailleurs qualifiés dans le monde du travail. Continuer

La Poste doit redevenir un véritable service public

Le rapport d’enquête externe sur l’affaire CarPostal, rendu public, démontre clairement, une nouvelle fois, que la Poste a opté pour une logique de maximisation des profits sur des tâches relevant du service public. La Poste doit donc, dans le futur, orienter à nouveau ses activités dans le sens des attentes de la population et fournir un service public irréprochable. Il est temps de mettre un terme au démantèlement des offices postaux, aux salaires excessifs des dirigeants et aux affaires faites à l’étranger. Continuer

Le peuple choisit la voie de la raison

La population a confirmé aujourd’hui, dans les urnes, les positions du PS Suisse. Le PS se réjouit de la claire adoption de la nouvelle loi sur les jeux d’argent, permettant de garantir que les rentrées liées aux jeux d’argent puissent profiter à toute la communauté et renforcer la protection contre les addictions. Les revenus des casinos étrangers ne pourront ainsi plus s’échapper dans des oasis fiscales. Dans le même temps, le PS se voit soulagé par le clair rejet de l’initiative «  monnaie pleine ». Continuer

Un signal dévastateur pour la diversité médiatique en Suisse romande

Comme l’a annoncé Tamedia aujourd’hui, le groupe privé arrêtera d’éditer le journal  » Le Matin » dans son format papier. Cela démontre, une fois de plus, le poison qu’est la pensée du pur profit pour la diversité des médias en Suisse. En Suisse romande en particulier, ce nouveau démantèlement se révèle dévastateur dans un paysage médiatique diversifié et de qualité. Cette situation dramatique ne fait qu’appuyer la demande urgente du PS Suisse visant à créer des possibilités de soutien à la presse écrite dans la nouvelle loi sur les médias. Continuer

Le Conseil des Etats approuve la compensation de l'AVS avec le Projet fiscal 17

Le Conseil des États a clairement accepté la proposition de la Commission de l’économie et des redevances (CER-E) par 34 voix contre 5. Il fait un pas supplémentaire dans le compromis de PF 17 et du financement complémentaire de l’AVS. Le PF 17 apporte quelques améliorations par rapport au statu quo. Néanmoins, avec le rejet des minorités déposées par le PS, le Conseil des Etats n’a pas réussi à trouver un compromis suffisant pour combler l’entier des abyssales pertes fiscales engendrées par la RIE II. Le Conseil national doit donc corriger le tir. Continuer

Le congé de paternité se fait attendre depuis trop longtemps

Le Groupe socialiste a apporté tout son soutien à l’initiative populaire de quatre semaines de congé paternité lors de sa réunion d’aujourd’hui. Quatre semaines de congé payé au cours de la première année de vie de l’enfant représenterait une amélioration de bien-être considérable pour la famille. Le Groupe a également discuté de la possibilité d’un contre-projet. Continuer

L’initiative « anti droits humains » contraire aux valeurs suisses

Suite au débat du jour au Conseil national, il est apparu clairement, une fois encore, en quoi la soi-disant initiative «  pour l’autodétermination » a mérité sa nouvelle appellation d' » initiative anti droits humains » : elle constitue en effet une attaque frontale de l’UDC à l’encontre de la protection des droits fondamentaux. Elle remet en question les valeurs suisses, notre tradition et nos droits fondamentaux. Il n’est dès lors pas étonnant que l’UDC ait cherché à dissimuler cela en se livrant à l’obstructionnisme parlementaire le plus pathétique, dans le vain espoir d’empêcher ses adversaires de prendre la parole. Continuer

L’élévation des barèmes maximaux pour les loyers enfin sur la bonne voie

Le Conseil des États a corrigé aujourd’hui certaines décisions du Conseil national, jusqu’alors dramatiques, dans le cadre de la réforme des prestations complémentaires à l’AVS/AI (PC). Les barèmes maximaux pour le paiement du loyer devraient être rehaussés, comme l’a proposé le Conseil fédéral, une mesure attendue depuis de trop nombreuses années déjà. En outre, les demandeurs et demandeuses d’emploi doivent à l’avenir continuer à être assurés par leur caisse de pension. Le Conseil des États a toutefois manqué l’occasion d’augmenter les subsides en faveur des logements sociaux, diminuant ainsi les coûts à long terme. Continuer