Des médias diversifiés et de qualité pour un quatrième pouvoir fort

Le projet de la nouvelle loi sur les médias électroniques montre que la crise des médias n’a pas épargné le Conseil fédéral.  » L’expansion de la promotion directe et indirecte du journalisme ainsi que la création d’une commission indépendante des médias sont conformes aux exigences de longue date du PS et doivent être saluées », a déclaré Jacques-André Maire, conseiller national (NE). Malheureusement, le Conseil fédéral ne parvient pas à mettre l’accent sur le renforcement urgent de la démocratie journalistique. Continuer

Attaque du Conseil fédéral contre le service civil

Le Conseil fédéral a envoyé aujourd’hui en consultation un programme de mesures s’attaquant au service civil, pourtant reconnu. Ces mesures visent à limiter le droit accordé aux militaires d’effectuer un service civil pour des raisons de conscience, ainsi qu’à réduire le nombre de civilistes au profit du service militaire. Cela est d’autant plus incompréhensible que les travaux effectués par les civilistes sont largement reconnus et jouent un rôle particulièrement important dans les domaines sociaux et de santé. Continuer

La Commission de l’économie veut légaliser les journées de 12 heures

La majorité bourgeoise de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États (CER-E) a décidé aujourd’hui, en acceptant les initiatives parlementaires de Konrad Graber et Karin Keller-Suter, d’assouplir brutalement la protection des travailleurs. Les horaires de travail des employés exerçant une «  fonction suppérieure » ou pour «  les spécialistes disposant d’une autonomie comparable », devraient devenir beaucoup plus flexibles. Pour ces personnes, travailler le dimanche n’exigerait plus d’autorisation spéciale. Ces règlements visent à priver les employé-e-s de tout droit de défense face aux heures supplémentaires, et contredisent clairement les accords de partenariat social concernant la flexibilité des horaires de travail. Continuer

Objectifs CO2 : changeons notre politique des transports et de la finance !

Les effets du réchauffement climatique comptent parmi les plus grandes menaces indirectes pour l’humanité. Cependant, le Conseil fédéral et la majorité des membres de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national (CEATE-N) ne prennent visiblement pas au sérieux les objectifs de réduction des émissions pour lesquels la Suisse s’était engagée dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat. Après avoir fixé des objectifs nationaux beaucoup trop bas, la Commission supprime également les mesures pour la rénovation des bâtiments. Le domaine des transports n’est pas suffisamment pris en compte et le grand potentiel d’une place financière non polluante pour la Suisse n’est même pas envisagé. La Suisse a besoin de s’engager bien plus en faveur de la protection de notre planète, et ce, à tous les niveaux politiques. Continuer

Pas d'exportation de matériel de guerre pour les guerres civiles

Le Conseil fédéral veut autoriser l’exportation de matériel de guerre vers les pays en pleine guerre civile. De cette manière, elle répond aux souhaits de l’industrie de l’armement, qui ne se préoccupe en rien du respect des droits humains dans ses pays  » clients ». Le PS Suisse exige l’arrêt immédiat des exportations de matériel de guerre vers les pays en guerre civile. Continuer

Le PS et la JS Suisse clouent le manifeste féministe au Palais fédéral et exigent l’égalité, maintenant !

Aujourd’hui, des représentantes du PS Suisse, dont Géraldine Savary, vice-présidente du parti et conseillère aux États (VD), Martine Docourt, co-présidente des Femmes* socialistes suisses, Rebekka Wyler, nouvelle co-secrétaire générale du PS Suisse, ainsi que Tamara Funiciello, présidente de la JS Suisse, ont cloué le manifeste féministe sur le Palais fédéral. Le manifeste sera également affiché dans 50 autres lieux de Suisse, à l’occasion du lancement de l’année féministe, qui durera jusqu’au 14 juin 2019. Continuer

L'incompréhensible abdication du conseiller fédéral Ignazio Cassis

En annonçant qu’il est prêt à mettre en jeu les mesures d’accompagnement pour arriver à un accord avec l’UE, le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le PLR compromettent le succès de la voie bilatérale en Suisse. Sans les mesures d’accompagnement, la population n’acceptera pas la poursuite du développement de la voie bilatérale. Cassis sabote ainsi les exigences du Conseil fédéral ainsi que l’accord-cadre avec l’UE. Continuer

Une histoire à succès qui doit se poursuivre

Aujourd’hui, le Conseil national a décidé par 103 voix contre 88 de suivre le PS Suisse et d’accepter la prolongation du programme d’impulsion de la Confédération pour les structures d’accueil extrafamilial pour enfants. C’est un rejet clair de la politique d’un Conseil fédéral dominé par une majorité de droite voulant mettre un terme à un programme pourtant couronné de succès. Il est urgent d’élargir les propositions de places d’accueil pour les enfants afin d’améliorer la compatibilité entre vies professionnelle et familiale et réduire, ainsi, la pénurie de travailleurs qualifiés dans le monde du travail. Continuer

La Poste doit redevenir un véritable service public

Le rapport d’enquête externe sur l’affaire CarPostal, rendu public, démontre clairement, une nouvelle fois, que la Poste a opté pour une logique de maximisation des profits sur des tâches relevant du service public. La Poste doit donc, dans le futur, orienter à nouveau ses activités dans le sens des attentes de la population et fournir un service public irréprochable. Il est temps de mettre un terme au démantèlement des offices postaux, aux salaires excessifs des dirigeants et aux affaires faites à l’étranger. Continuer

Le peuple choisit la voie de la raison

La population a confirmé aujourd’hui, dans les urnes, les positions du PS Suisse. Le PS se réjouit de la claire adoption de la nouvelle loi sur les jeux d’argent, permettant de garantir que les rentrées liées aux jeux d’argent puissent profiter à toute la communauté et renforcer la protection contre les addictions. Les revenus des casinos étrangers ne pourront ainsi plus s’échapper dans des oasis fiscales. Dans le même temps, le PS se voit soulagé par le clair rejet de l’initiative «  monnaie pleine ». Continuer