Oui à un accord-cadre garantissant la protection des salaires

Le PS se félicite de la décision du Conseil national visant à charger le Conseil fédéral de mener de nouvelles négociations avec l’Union européenne (UE) ou de prendre d’autres mesures appropriées pour améliorer l’accord institutionnel avec l’UE. Ce sont en particulier les mesures d’accompagnement pour protéger les salaires et les conditions de travail en Suisse qui doivent être garanties et renforcées. Le PS maintient sa position de principe en faveur de la conclusion d’un accord-cadre. Continuer

Le Conseil national se moque des locataires

La majorité bourgeoise au Conseil national attaque de front les droits des locataires en Suisse. En effet, elle augmente le rendement des investisseurs immobiliers, mettant ainsi à mal la protection des locataires. Le PS condamne fermement cette décision du Conseil national. Continuer

Le Conseil national se moque des locatrices et locataires

La majorité bourgeoise au Conseil national attaque de front les droits des locataires/trices en Suisse. En effet, elle augmente le rendement des investisseurs immobiliers, mettant ainsi à mal la protection des locataires/trices. Le PS condamne fermement cette décision du Conseil national. Continuer

Le Conseil national fait preuve de négligence et met en danger la protection de l'eau potable

La majorité bourgeoise au Conseil national se laisse dicter son agenda par l’Union suisse des paysans et rejette un contre-projet indirect à l’initiative sur l’eau potable et à l’initiative sur les pesticides. La désintoxication de l’eau potable et des cours d’eau est de fait reportée aux calendes grecques. Le PS condamne fermement cette décision du Conseil national et va maintenant recommander à ses délégué-e-s de soutenir l’initiative sur l’eau potable. Continuer

Le Conseil des États fait un petit pas vers l’égalité

Quelques jours après la grève des femmes, le Conseil des États a fait un pas timide vers une meilleure représentation des femmes dans les organes de direction des entreprises. Dans le cadre de la révision du droit de la société anonyme, le Conseil des États a approuvé l’objectif d’un seuil pour la représentation des genres de 20% au sein des directions des grandes entreprises, proposition de la conseillère fédérale socialiste, Simonetta Sommaruga. Cette décision positive doit être une première mesure suivie de nombreuses autres. Continuer

L’activité des groupes d’intérêt au Palais fédéral reste opaque

La majorité de droite est contre la transparence du lobbyisme au Palais fédéral. Elle ne soutient pas la proposition visant à mettre en œuvre l’initiative parlementaire de Didier Berberat, conseiller aux États (NE), qui avait déjà été fortement affaiblie par le Conseil des États. Ce projet de loi prévoit certaines obligations de divulgation pour les lobbyistes au Palais fédéral. Par cette décision décevante, le Conseil national méprise la volonté populaire. Les enquêtes montrent que deux tiers des personnes interrogées souhaitent plus de transparence en politique. Continuer

Quelle suite après la grève du 14 juin 2019 ?

Le 14 juin, des centaines de milliers de femmes sont descendues dans les rues et sur les places de toute la Suisse. Leur message était clair : il est temps que les choses changent ! Cette mobilisation sans précédent confirme le message cohérent porté par le PS depuis ces dernières décennies et l’encourage à poursuivre dans sa politique d’égalité. En parallèle, il est essentiel d’adopter des objectifs ambitieux pour l’avenir. Pour réaliser enfin l’égalité entre femmes et hommes, une réduction du temps de travail et une redistribution du travail rémunéré et non rémunéré sont des conditions sine qua non. Continuer

Grève des femmes 2019 : Il faut enfin aller de l'avant en matière d'égalité des genres !

En signe de solidarité avec les grévistes de toute la Suisse, des chiffons violets ont flotté aujourd’hui à 11 heures sur la façade du Palais fédéral. De Chiasso à Bâle, de Genève à Pontresina, dans toutes les villes et dans d’innombrables petites communes, dans de nombreuses entreprises, écoles et autres institutions, des dizaines de milliers de femmes sont aujourd’hui en grève et manifestent, toutes générations confondues, pour une Suisse égalitaire et progressiste. Elles ont envoyé un signal clair et sans équivoque : le temps des excuses est révolu, l’égalité doit dès maintenant aller de l’avant ! Continuer

Les entreprises doivent prendre leurs responsabilités en matière de violation des droits humains et de dégradation de l'environnement

L’initiative pour des multinationales responsables, soutenue par le PS Suisse, fait appel à un principe simple et évident : les entreprises basées en Suisse doivent également être tenues responsables en cas de violation des droits humains ou de nuisance à l’environnement à l’étranger. Le PS se félicite donc de la décision prise aujourd’hui par le Conseil national d’accepter au moins un contre-projet à l’initiative mais déplore la décision scandaleuse du Conseil des États de s’y opposer. La majorité bourgeoise au Conseil des États doit, elle aussi, prendre conscience de la nécessité de ne pas céder à la pression des grandes entreprises. Continuer

Pour un accord-cadre qui garantisse la protection des salaires

Le PS, tout comme le Conseil fédéral, soutient la ratification d’un accord-cadre avec l’UE et la lutte déterminée contre l’initiative de limitation de l’UDC. Le PS partage également l’avis du Conseil fédéral selon lequel trop de questions sont encore en suspens pour signer cet accord. Des améliorations sont particulièrement nécessaires dans le domaine de la protection des salaires. Les mesures d’accompagnement qui protègent les salaires et les conditions de travail en Suisse doivent être garanties et renforcées. Cela nécessite la participation des partenaires sociaux, en particulier des syndicats. Continuer