Rafraîchir la politique avec du rouge : pour un changement de cap le 20 octobre

La majorité de droite au Parlement a impitoyablement exercé la loi du plus fort lors de la législature qui prendra fin en octobre, en empêchant toute une série de réformes décisives et en faisant de la politique en un libre-service pour les puissants lobbys. Pour que des progrès puissent à nouveau être réalisés en Suisse et pour que la politique s’adresse à toutes et tous, le PS veut renverser la majorité de droite au Parlement fédéral le 20 octobre, et mettre le cap à gauche. Aujourd’hui, le PS a présenté sa campagne nationale d’affichage. Continuer

Le PS demande que la suisse accueille les refugié-e-s d’« OPEN ARMS » et d’« OCEAN VIKING »

Les deux navires de sauvetage «  Open Arms » et «  Ocean Viking », transportant plus de 500 migrant-e-s, sont toujours à la recherche d’un port de débarquement en Méditerranée. Le Comité directeur du PS Suisse demande au Département fédéral de justice et police (DFJP) d’accueillir immédiatement, et sans trop de bureaucratie, toutes et tous les réfugié-e-s à bord des deux navires. En tant que partie de l’Europe, la Suisse partage la responsabilité d’un traitement humaniste des réfugié-e-s, et devrait, dès à présent, devrait rejoindre les pays qui se répartissent l’accueil des migrant-e-s recueillis en Méditerranée. Continuer

Contre de nouveaux murs et une politique migratoire du passé

Les défis de la migration, et en particulier la libre circulation des personnes, ne peuvent être relevés par une politique consistant à construire des murs. Le PS se félicite donc de la décision de la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) visant à rejeter, sans contre-projet, l’initiative de résiliation de l’UDC. Limiter l’immigration au niveau constitutionnel reviendrait à revenir en arrière et isoler la population suisse en matière de politique migratoire. Continuer

La qualité des eaux souterraines est compromise

Les pesticides et les engrais agricoles polluent les eaux souterraines suisses : le PS prend note avec inquiétude de cette constatation du dernier rapport de l’OFEV. Il appelle à une protection conséquente de l’eau potable et appelle donc à un contre-projet à l’initiative pour une eau potable propre. Le PS a également élaboré une intervention modèle à l’intention des Partis cantonaux en vue de l’initiative. Continuer

Investir l’excédent fédéral dans le Plan Marshall pour le climat

La Confédération s’attend à un excédent spectaculaire : 2,8 milliards de francs pour l’année 2019 ; avec un budget de 1,2 milliard de francs, soit moins de la moitié. Les estimations délibérément pessimistes sont utilisées à mauvais escient pour empêcher des réformes urgentes. Au lieu d’une réduction improductive de la dette, les excédents devraient être investis dans des projets tournés vers l’avenir, tels que le Plan Marshall pour le climat proposé par le PS. Continuer

Le PS lance un vote en ligne sur l’initiative en faveur de l’égalité des genres

Il y a deux mois aujourd’hui, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue lors de la grève des femmes et ont exigé plus d’argent, de temps et de respect. Afin de faire avancer ces revendications, le PS souhaite lancer une initiative en faveur de l’égalité des genres. À partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 30 août, toutes les personnes intéressées – et pas uniquement les membres du PS – auront l’opportunité de voter sur le site internet egalite-maintenant.ch pour déterminer le projet d’initiative sur lequel le PS se penchera. Continuer

Le droit de vote : un facteur clef de l’intégration

Donner son avis et participer activement à la vie publique et politique est un facteur clef de l’intégration. À ce jour, un quart de la population vivant en Suisse est exclu de toute décision concernant, pourtant, tous les habitant-e-s de notre pays. À l’heure où la droite poursuit sa volonté de durcir l’accès à la naturalisation et à la veille de la Fête nationale, le PS Migrant-e-s lance un appel à la naturalisation. Continuer

Le droit de vote : un facteur clef de l’intégration

Donner son avis et participer activement à la vie publique et politique est un facteur clef de l’intégration. À ce jour, un quart de la population vivant en Suisse est exclu de toute décision concernant, pourtant, tous les habitant-e-s de notre pays. À l’heure où la droite poursuit sa volonté de durcir l’accès à la naturalisation et à la veille de la Fête nationale, le PS Migrant-e-s lance un appel à la naturalisation. Continuer

Les préoccupations des Suisses et Suissesses de l’Étranger ont leur place dans l’arène politique

Un Suisse sur huit et une Suissesse sur huit vit et travaille à l’étranger. Cela fait de la «  cinquième Suisse » le troisième plus grand «  canton » après Zurich et Berne. Beaucoup de ces Suisses et Suissesses de l’Étranger effectuent une année universitaire, un stage professionnel ou une affectation temporaire et comptent logiquement maintenir un contact étroit avec leur pays d’origine. Les personnes qui franchissent la frontière ont toujours contribué à la diversité culturelle et à la force de la Suisse. Il est temps de le reconnaître dans l’arène politique. Continuer

La majorité de droite s’oppose à une e-ID fiable

Selon le Conseil fédéral, toute personne souhaitant s’adresser à une autorité sur internet devrait à l’avenir pouvoir le faire via une e-ID, c’est-à-dire au travers de l’identification électronique des personnes. La population soutient une forte protection des données et se positionne donc comme favorable à une e-ID étatique. Il est inacceptable que la majorité de droite de la Commission des affaires juridiques du Conseil national (CAJ-N) ait rejeté toutes les propositions du Conseil des États visant à renforcer le rôle de l’État et à étendre la protection des données pour l’e-ID. Continuer