Allgemein

Pierre-Yves Maillard : un syndicaliste convaincu à la tête de l’USS

Le PS Suisse félicite Pierre-Yves Maillard pour son élection à la Présidence de l’Union syndicale suisse (USS). Pierre-Yves Maillard, qui succède ainsi à Paul Rechsteiner à la tête de l’USS, est membre du gouvernement cantonal vaudois depuis 2004. La conseillère nationale Barbara Gysi, autre membre éminente du PS, se présentait aujourd’hui aux élections à Berne. Continuer

Pacte de l'ONU sur les migrations : se distancier de la doctrine UDC

Lors de sa réunion d’hier, le Groupe socialiste a discuté du Pacte de l’ONU sur les migrations. Le pacte, dans lequel la Suisse a joué un rôle clef, établit avec la communauté internationale, et pour la première fois, un cadre d’action en matière de migration internationale de main-d’œuvre. Le Groupe socialiste appelle le PLR et le PDC à rompre avec la politique dogmatique de l’UDC, en particulier après le vote sur  » l’initiative pour l’autodétermination », et à accepter ce pacte. Continuer

Franchises : une augmentation sur le dos des assuré-e-s

À l’approche de Noël, la majorité bourgeoise du Conseil national offre un cadeau empoisonné aux assuré-e-s. À l’avenir, les franchises seront automatiquement ajustées aux coûts de la santé. Si ces derniers augmentent, le montant des franchises augmentera automatiquement. La droite pourrait bien imposer une augmentation immédiate de la franchise minimale de 300 à 500 francs. De plus, les assuré-e-s risquent bien d’être contraint-e-s à conclure des contrats léonins pour une durée de trois ans. Du point de vue du PS, il est scandaleux d’imaginer que les assuré-e-s soient assommé-e-s par ces coûts dans les années à venir. Continuer

Une présidente à même de créer des ponts

Cet après-midi, Marina Carobbio a été élue présidente du Conseil national, par 154 voix. Le PS Suisse se réjouit de cette élection, qui place une femme compétente à la plus haute fonction politique suisse : la présidence de la Chambre basse. Conseillère nationale depuis 2007, c’est une femme qui a, à maintes reprises, prouvé ses compétences, et qui a toujours porté haut les valeurs du PS Suisse, avec toute la conviction nécessaire. Continuer

Non à la loi du plus fort, oui à la protection des droits humains

Le PS se réjouit du clair refus de l’Initiative anti-droits humains (IADH). Les électrices et électeurs ont rejeté très clairement l’attaque frontale de l’UDC contre les droits humains et ont, par cela, clairement exprimé leur attachement à la protection internationale des droits humains. Le PS note également, avec regret, que la révision de la loi sur la surveillance des assuré-e-s a quant à elle été acceptée. Continuer

Réforme fiscale : Le clair refus qui confirme la stratégie du PS

Les électrices et électeurs du canton de Berne ont clairement enterré la réforme fiscale cantonale, qui aurait entraîné d’importantes pertes fiscales sans compensation. Ce résultat, très réjouissant, est un grand succès pour le PS Berne et une confirmation des plus claire de la stratégie du PS Suisse. Le PS soutient le projet de loi national RFFA, car ce dernier compense les pertes fiscales par 2 milliards de recettes supplémentaires dans l’AVS. En revanche, il s’oppose catégoriquement à toute mise en œuvre cantonale déséquilibrée et sans contrepartie financière, comme ce fut le cas à Berne. Continuer

Ada Marra, future vice-présidente du PS Suisse

Le Comité directeur du PS Suisse a pris aujourd’hui connaissance de la candidature à la vice-présidence de la conseillère nationale vaudoise Ada Marra. Il se réjouit de cette candidature forte et d’expérience, amenant des compétences marquées sur les thématiques économique, migratoire et de lutte contre la pauvreté. Son élection se tiendra lors du Congrès du 1er et 2 décembre. Continuer

Pour une politique économique qui ouvre des perspectives pour toutes et tous

Le PS veut façonner la politique économique de telle sorte qu’elle puisse ouvrir des perspectives aux citoyen-ne-s et les libérer des contraintes apportées par les grands défis que sont la numérisation, la mondialisation et la crise climatique. En ces temps de changements, le PS propose des moyens de garantir la sécurité et un progrès social profitant à toutes et tous. Dans le cadre d’un processus participatif soutenu par la démocratie de base, le parti a élaboré un concept de politique économique à moyen terme pour les dix prochaines années, qui définit les principaux domaines d’action. Continuer

Cassis torpille le soutien de la Suisse au Pacte mondial sur les migrations de l’ONU

Sur les probables recommandations du conseiller fédéral Ignazio Cassis, le Conseil fédéral a décidé que la Suisse ne sera pas représentée à Marrakech, où le Pacte mondial sur les migrations de l’ONU sera adopté les 10 et 11 décembre. Par ailleurs, il ne se prononcera sur cette question qu’après le débat parlementaire qui aura lieu lors de la session d’hiver. Cette attitude est un témoignage supplémentaire d’une perte d’orientation en matière de politique étrangère. Continuer

Le projet sur le CO2 doit être grandement amélioré

Le Groupe socialiste aux Chambres fédérales a décidé de soutenir la proposition de loi sur le CO2, qui mérite d’être améliorée. Elle l’acceptera également lors du vote global, à condition que la proposition ne subisse pas de nouvelle détérioration. Le Groupe adopte la même position à l’égard de l’accord sur le couplage des systèmes d’échange de quotas d’émission suisse et européen. Continuer