Protéger les plus vulnérables contre les inégalités

  • 25. mai 2020
  • Allgemein
De peur des conséquences liées aux régulations sur les étrangères et étrangers, nombreuses sont les personnes migrantes qui n’osent pas solliciter l’aide sociale. Depuis le début de la crise, le PS s’est donc fortement engagé au sein de la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) afin que la situation des personnes concernées ne se dégrade pas davantage. Sous la pression du PS, la marge d’appréciation des cantons dans le domaine a été étendue par le Conseil fédéral, et concrétisée dans une ordonnance. Dès aujourd’hui, le PS s’assurera grâce à des postulats dans les cantons que les informations sur les nouvelles directives soient transmises aux personnes concernées. Continuer