Le Conseil des États protège les pratiques malhonnêtes des multinationales

  • 09. mars 2020
  • Allgemein
Le Conseil des États prend la défense des multinationales telles que Syngenta et Glencore : il soutient un contre-projet alibi à l’initiative pour des multinationales responsables, qui décharge les grandes entreprises ayant leur siège en Suisse de toute responsabilité lorsqu’elles sont coupables de violations des droits humains et de dégradations de l’environnement. Ce contre-projet revient à s’agenouiller devant le lobby des multinationales. Continuer