Pas de démantèlement des prestations de l’État – investir judicieusement

  • 13. février 2019
  • Allgemein
Trois milliards de francs – En 2018, le bouclement des comptes de la Confédération se conclut une fois de plus par un excédent colossal. Cette somme peut en réjouir certains, mais elle ne traduit en réalité qu’une succession de mauvais calculs et de défaillances du système. Chaque année, la gestion des finances publiques est critiquée afin de justifier de nouvelles économies, soi-disant nécessaires en vertu du frein à l’endettement. Au final, c’est un excédent d’un milliard de francs qui est affecté de façon improductive à la réduction de la dette au lieu d’être investi dans des projets ambitieux de service public. Continuer