La mise en place du congé paternité est urgente

Une initiative populaire exige quatre maigres semaines de congé paternité. Mais c’est déjà trop pour la majorité de droite du Conseil fédéral, qui n’a même pas pu se résoudre à un contre-projet. Le PS n’a aucune compréhension pour ce manque de courage. La mise en place d’un congé paternité aurait dû avoir lieu depuis longtemps déjà et est en souffrance, à l’heure où la conciliation supposée entre vie familiale et vie professionnelle devrait être plus que de simples paroles en l’air. Continuer

1 franc par jour pour la radio et la télévision régionales

Le Conseil fédéral a fixé aujourd’hui à 365 francs suisses par an, dès 2019, la redevance annuelle pour la radio et la télévision. Cela correspond à 1 franc par jour et par ménage pour le service public médiatique, soit une baisse de 20 % par rapport à aujourd’hui. Le large comité interpartis  » Non à No Billag » salue la baisse de la redevance et l’allègement financier pour les ménages et l’économie. Dans le même temps, le comité s’engagera avec force contre l’initiative No Billag qui sera soumise au vote populaire le 4 mars 2018. Cette initiative est une attaque contre la diversité régionale et linguistique en Suisse. Continuer

L’égalité est inscrite au sommet de l’agenda politique

Le PS Suisse a profité de son Assemblée des délégué-e-s du jour à Olten pour fêter les 100 ans des Femmes* socialistes suisses et adopté, à l’unanimité, un manifeste sur le féminisme. La discrimination économique et structurelle des femmes est un pur scandale et des mesures correctives doivent impérativement et rapidement mises en place : fin de la discrimination salariale, reconnaissance et indemnisation du travail de «  care », réduction du temps de travail. Ces revendications placent le PS au centre de la lutte pour la mise en œuvre de l’égalité. Continuer

L’initiative populaire sur la transparence est déposée

La population sera prochainement appelée à se prononcer, afin de déterminer si elle souhaite plus de lumière dans l’opaque financement du monde politique suisse. L’initiative «  pour plus de transparence dans le financement de la vie politique » a été déposée aujourd’hui, avec près de 110 000 signatures. Celle-ci exige que les partis et comités rendent leurs finances transparentes, tout comme l’origine des dons importants, supérieurs à 10 000 francs. Cette transparence renforce la démocratie directe, soutient le processus de construction de l’opinion et scelle la confiance envers le monde politique. Continuer

Limiter le poids des primes à 10 % des revenus d’un ménage

L’année prochaine, les caisses maladie seront plus chères de 4 %. Pour de nombreux ménages, le seuil de douleur est gentiment atteint, voire totalement dépassé. C’est pourquoi le PS travaille à une  » initiative d’allègement des primes » qui limiterait leur poids à 10 % des revenus d’un ménage. Continuer

Pour une répartition équitable des services publics sur tout le territoire

La direction de La Poste a mis en procédure de consultation un important plan de restructuration, entraînant notamment le déplacement du seul centre de compétence romand de traitement des justificatifs outre Sarine. La Suisse romande se voit donc mise à l’écart par cette externalisation. Le PS déposera des interventions dans tous les parlements cantonaux romands, ainsi qu’au Conseil national afin de maintenir un service public qui soit équitablement réparti sur tout le territoire. Continuer

Poursuivre la lutte contre l’évasion fiscale

Le Groupe socialiste se range derrière l’extension de l’échange automatique d’informations (EAI), aux côtés de 41 autres États. L’EAI est la pierre angulaire de la lutte mondiale contre l’évasion fiscale. Un retour en arrière sur cette question, comme le souhaite pourtant l’UDC, affaiblirait la Suisse sur le plan économique, sans parler des risques majeurs d’image et de réputation encourus sur les questions d’argent sale et d’évasion fiscale. Continuer

Pas de carte blanche à un démantèlement social de droite

Le non du jour à la réforme des retraites n’est en aucun cas une carte blanche à un démantèlement social. Le PLR et l’UDC savent d’ores et déjà qu’ils ne disposent pas d’une majorité en matière de prévoyance vieillesse. A contrario, seul un projet constructif, qui permettrait d’assurer les rentes et de renforcer l’AVS, aurait des chances de succès. Le plan B, tel qu’annoncé par l’UDC et le PLR et prévoyant une baisse du taux de conversion et une hausse de l’âge de la retraite sans aucune compensation, sera combattu frontalement par le PS. Continuer

Le PS félicite Ignazio Cassis pour son élection au Conseil fédéral

Le PS félicite Ignazio Cassis pour son élection au Conseil fédéral. Les attentes sont désormais claires : un développement des relations avec l’Europe incluant un renforcement des mesures d’accompagnement, une adhésion aux valeurs de la coopération internationale, une politique financière sans œillères idéologiques et, de manière générale, une politique gouvernementale dans l’intérêt de la population, au-delà des intérêts particuliers des partis ou des groupes d’intérêt. Continuer