Allgemein

Un avenir professionnel après 50 ans est possible

La situation des travailleur-euse-s âgé-e-s est alarmante. Ainsi, le taux de chômage des personnes entre 55 et 65 ans a doublé au cours de la dernière décennie. La difficulté à retrouver une place de travail est d’autant plus importante une fois la cinquantaine atteinte. Géraldine Savary, vice-présidente du PS Suisse, précise que  » pour les personnes de plus de 50 ans, la perte d’un emploi représente une risque existentiel ». En ce sens, le PS propose une série de mesures pour protéger efficacement les travailleur-euse-s âgé-e-s : protection légale contre la discrimination et le licenciement ; création d’un fonds pour la formation continue ; mise en place d’une rente-pont AVS ; ainsi que le financement de ces mesures par une cotisation de solidarité de la part des entreprises employant une part trop faible de travailleur-euse-s âgé-e-s. Continuer

Ouvrir la forteresse européenne

C’est avec une minute de silence que le Groupe socialiste a rendu hommage aux victimes des différentes catastrophes humanitaires liées à l’immigration de ces derniers jours. Après la mort par asphyxie de douzaines de refugié-e-s sur une autoroute autrichienne, il est d’autant plus clair que la situation ne peut plus perdurer. Pour Roger Nordmann, vice-président du Groupe socialiste, il est que clair que  » nous avons laissé trop longtemps les réfugiés dans un désespoir les poussant à mettre en jeu leur vie. Penser qu’il suffit de rendre le pays ‹ moins attractif › est une grave erreur et un leurre ». Le PS exige que la politique migratoire suisse soit révisée : un lieu d’accueil légal et une voie sécurisée est nécessaire pour les réfugié-e-s et l’isolement et l’intimidation doivent céder la place à une culture d’accueil. La Suisse est un pays fortuné, dans lequel le domaine de l’asile fonctionne bien. Le PS demande au Conseil fédéral de rehausser clairement le contingent de réfugié-e-s syrien-ne-s et d’être actif pour la mise en place d’une politique européenne coordonnée et humaine sur la question de l’asile. Continuer

A deux doigts d’une récession causée par l’UDC

La Suisse est, une fois de plus, passée tout près de la récession. Au second trimestre, l’économie suisse reste légèrement positive, ne remplissant ainsi pas les critères techniques pour parler de récession. Pour Ada Marra, conseillère nationale (VD),  » pour les entreprises de taille moyenne, dont les carnets de commande sont vides, ou pour les employés, dont les places de travail sont menacées, cette annonce n’est en rien réconfortante. Ils subissent les conséquences directes de la crise du franc fort, intervenue suite à la décision de la Banque nationale de supprimer le taux-plancher, sous pression de l’UDC ». Le PS entend placer la crise du franc au programme de la session d’automne, grâce à différentes propositions. Continuer

Egalité salariale entre femmes et hommes : l’autorégulation est un échec

L’égalité salariale entre les femmes et les hommes ne peut être atteinte grâce à l’autorégulation. Le PS tient à souligner cette conclusion parue aujourd’hui dans l’Enquête suisse sur le niveau et la structure des salaires.  » Après 34 ans de promesses vides et infructueuses, insinuant que l’égalité salariale allait survenir d’elle-même, des mesures légales doivent dès à présent être mises sur pied », exige la conseillère nationale (FR) Ursula Schneider Schüttel.  » Les entreprises d’une certaine taille devraient avoir l’obligation de se soumettre à une analyse de leurs salaires et être sanctionnées dans le cas où elles pratiquent une politique salariale discriminante à l’égard des femmes. » Continuer

Le Conseil fédéral doit fermer Beznau

Le Parti socialiste appelle le Conseil fédéral à retirer immédiatement l’autorisation générale de la centrale nucléaire de Beznau. Les vulnérabilités de la plus ancienne centrale nucléaire du monde encore en activité sont graves. La découverte, en juillet, de dommages dans la cuve du réacteur, l’absence de documents importants, le déficit de sécurité en cas de tremblement de terre, la corrosion de l’enveloppe extérieure du réacteur, connue depuis 2009 déjà et, enfin, l’âge avancé de cette centrale nucléaire sont autant d’arguments justifiant sa fermeture. Allant dans ce sens, le PS a adressé aujourd’hui une lettre à la ministre de l’environnement Doris Leuthard, lui demandant d’exercer les responsabilités que l’article 67 de la loi sur l’énergie nucléaire lui attribue en retirant sur le champ l’autorisation générale de la centrale de Beznau. Continuer

Pour tous, sans privilèges ? Typiquement socialiste !

Dans sa prise de parole, le président du PS Suisse, Christian Levrat, a lancé la campagne électorale 2015 en rappelant que la Suisse choisira, le 18 octobre prochain, la direction qu’elle entend prendre pour les quatre prochaines années.  » Voulons-nous d’un pays isolé du reste
du monde, d’un pays qui maintient des privilèges pour quelques grandes sociétés et dirigeant-e-s ? Ou bien voulons-nous, au contraire, d’une Suisse ayant sauvé les accords bilatéraux,
où la qualité de vie, le bien-être et les chances de réussite sont partagés plus équitablement ? » Au travers de ces questions, le PS aborde ces élections avec, pour objectif, de dialoguer avec au minimum 100’000 électrices et électeurs. Pour y parvenir, une grande part des 1,4 million de francs de budget du PS sera investie dans la plus grande force du PS : l’engagement bénévole de ses militant-e-s. Continuer

Succès partiel pour l’AVS : première augmentation depuis 20 ans

Le PS considère que le compromis sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020, voté sans opposition par la CSSS-E, est un succès partiel. Pour la première fois depuis 20 ans, les rentes AVS seront augmentées, ce qui profitera prioritairement aux petits revenus. En revanche, le PS se réjouit nettement moins des décisions prises sur le taux de conversion et l’âge de la retraite des femmes. Sur ces points, des corrections sont encore nécessaires. Au final, le curseur pointe légèrement, du point de vue du PS, du côté positif. Continuer

Avenir des bilatérales : jouer la montre n’est pas une solution

En nommant Jacques de Watteville en qualité de chef-négociateur avec l’UE, le Conseil fédéral a choisi un diplomate compétent. Cependant, avec un mandat à temps partiel et limité à de la coordination, les attentes que le conseiller fédéral Didier Burkhalter a lui-même posées en juin pourront-elles être atteintes ? Pour le président du PS Suisse, Christian Levrat,  » le temps imparti au Conseil fédéral pour la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse s’égrène rapidement. Nous devons considérer que l’UE ne souhaite pas d’accord et trouver une issue avec les forces constructives en matière de réformes intérieures». Le PS a constamment répété qu’une solution ne pouvait être trouvée qu’au travers de réformes intérieures dans les domaines économiques et sociaux. Continuer

Nucléaire – le temps de désamorcer ces centrales est venu

La Commission de l’environnement du Conseil des Etats a aujourd’hui pris des décisions incompréhensibles : celle de refuser de poser une date de fin d’exploitation, tout comme celle de renforcer les exigences de sécurité pour les ancestrales centrales nucléaires suisses. La Suisse possède un parc de centrales nucléaires parfaitement obsolète, notamment avec Beznau I, la doyenne mondiale des centrales nucléaires en service. La nostalgie nucléaire des partis bourgeois est irresponsable et continue de mettre en danger la population suisse pour plusieurs décennies. Continuer

Politique d’asile : seuls les pyromanes refusent toute réforme

La restructuration du domaine de l’asile doit accélérer les procédures et les rendre plus justes. Une réforme pleine de sens, comme n’ont pas hésité à le souligner les partis, les ONG et les spécialistes du domaine ; à une exception près : l’UDC. Celle-ci cherche à torpiller la réforme, démontrant ainsi leur absence de volonté pour trouver des solutions. Pour Cesla Amarelle, conseillère nationale (VD),  » pour l’UDC, il est plus important de mener sa campagne électorale à grands renforts de mensonges, polémiques et préjugés, que d’améliorer la situation dans le domaine de l’asile ». Continuer