Allgemein

Seule l’initiative sur la transparence fera disparaître les zones d’ombre

Aujourd’hui, la majorité de droite bourgeoise du Conseil national a encore une fois écarté deux interventions visant à plus de transparence dans le financement politique. La population ne doit, selon eux, pas savoir qui finance les campagnes, les partis ainsi que les politicien-ne-s, ni les sommes qui se retrouvent en jeu. L’initiative sur la transparence veut précisément remédier à cette carence : la récolte de signatures se poursuit encore jusqu’à cet automne. Continuer

Aucun nouvel avion de combat sans décision démocratique

Le peuple doit avoir le dernier mot lorsqu’une décision avec une portée financière et politique aussi importante que l’achat de nouveaux avions de combat est sur le point d’être prise. Le respect du NON clair de la population suisse à l’achat du Gripen, il y a de cela trois ans, l’exige. En outre, l’achat possible de nouveaux avions de combat ne doit en aucun cas augmenter les dépenses de l’armée.

Continuer

La concurrence fait monter les coûts de la santé

En prévision de l’Assemblée des délégué-e-s du PS Suisse du 24 juin, le Groupe socialiste aux Chambres fédérales a discuté aujourd’hui du papier de position  » Une concurrence qui coûte cher – pour un système de santé publique solide ». Le Groupe partage la vision selon laquelle la concurrence et la privatisation encouragent une logique de rendement et un accroissement du volume des prestations, et augmentent ainsi les coûts de la santé et les primes. Le Groupe salue le fait que le PS Suisse étudie l’opportunité d’une initiative populaire visant à limiter les primes à 10% des revenus d’un ménage.
Continuer

Mesquin plan d’austérité contre les plus démunis

La majorité de droite lance une nouvelle attaque contre la collaboration internationale. L’UDC et le PLR ont obtenu, en Commission des finances du Conseil national (CdF-N), que la volonté du Parlement d’attribuer 0,5% du budget de la Confédération à la collaboration internationale soit tout simplement biffée. Cette coupe est d’autant plus mesquine que les comptes 2016 se bouclent sur un bien meilleur résultat que budgété. Continuer

Avec la Stratégie énergétique 2050, la Suisse se tourne vers l’avenir

Avec ce clair OUI à la Stratégie énergétique 2050 (SE2050), la population ouvre ainsi la voie à la construction d’un futur basé sur le développement durable, les énergies renouvelables et l’efficience énergétique. La décision du jour est une bonne nouvelle pour le climat, pour l’environnement, pour nos places de travail, pour l’économie suisse et pour l’ensemble de la population. Continuer

La droite : bras armé des caisses au Parlement

Une fois encore, les élu-e-s bourgeois de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publiques du Conseil national (CSSS-N) ont choisi de suivre aveuglément le lobby des caisses maladie, aux dépens et au mépris des assuré-e-s. Continuer

Enseignement des langues : le Conseil fédéral doit prendre ses compétences au sérieux

Le Groupe socialiste aux Chambres fédérales souhaite savoir quand et comment le Conseil fédéral compte-t-il intervenir face à la décision du canton de Thurgovie, qui souhaite simplement, à terme, supprimer l’enseignement du français à l’école primaire. Une telle décision irait à l’encontre de la stratégie linguistique du canton ainsi que de sa mission constitutionnelle d’harmonisation de la formation. L’abandon d’une deuxième langue nationale serait un signal négatif au sein de la Suisse plurilingue, au regard de la cohésion nationale. Continuer

Les tarifs de l’accueil extrafamilial doivent baisser

Le PS s’engagera aujourd’hui, au Conseil national, en faveur du second paquet de mesures décidé par le Conseil fédéral sur les aides financières en faveur de l’accueil extrafamilial. Celui-ci est attaqué par la droite. L’objectif de ce projet est de soutenir les cantons, afin de faire baisser les coûts à charge des parents pour l’accueil extrafamilial, et de permettre ainsi aux familles d’accéder à une prise en charge abordable, améliorant la conciliation entre vies familiale et professionnelle. Continuer

Vote général : un OUI clair des militant-e-s socialistes à la Prévoyance vieillesse 2020

Les membres du PS Suisse ont accepté, à une écrasante majorité, la Prévoyance vieillesse 2020 : par 11’061 OUI contre 1’153 non, soit 90,6 % de OUI. La participation au vote a été de 39 %, en augmentation de 7 % par rapport au dernier vote général de 1995. Ce résultat donne au PS un mandat clair pour mener une solide campagne en faveur de la réforme de la Prévoyance vieillesse 2020, dont la votation est agendée au 24 septembre. Continuer